L’année s’achève dans un désastre économique sans précédent.
Les milliards valsent comme si nous en avions les moyens ! Tout ça dû à la Covid-19 … Confinés en début d’année, reconfinés en fin d’année, limités dans les déplacements et dans les rassemblements, nous n’avons pu organiser plusieurs manifestations, Téléthon, repas des aînés, fêtes, anniversaires de l’année, commémorations (19 mars, 8 mai, 11 novembre) où seuls les drapeaux ont été mis et une composition de fleurs a été déposée sur les lieux de recueillement et de souvenirs …etc … etc …

Pendant ce temps, nous avons enregistré près de 50 décès (y compris ceux de l’EHPAD), un record qui nous marquera durablement tant au plan social que moral. La perte d’un parent, d’un proche, d’un ami, est toujours un moment d’intense émotion mais les circonstances actuelles du deuil sont encore plus difficiles avec les mesures contraignantes pour le regroupement familial et les rites funéraires qui ont été bouleversés. En milieu rural plus qu’ailleurs, nous ressentons cette forme d’isolement, alors partageons la souffrance des familles endeuillées et honorons la mémoire de celles et ceux qui nous ont quittés.

Pendant ce temps, nous mettons tout en œuvre pour que continue le fonctionnement de notre école, de notre bureau de poste et de tous les services proposés à nos administrés. Mais l’État pendant ce temps continue ses projets … dont l’éolien. Deux associations, contre ces projets, se sont constituées. Malgré cela, si nous n’y prenons garde, notre commune sera entourée de machines avec des promoteurs/investisseurs qui se multiplient ! … et il est fréquent que nous soyons sollicités même si en retour, nous ne bénéficions d’aucun avantage ! … Là encore, les services de l’État sont bienveillants même s’ils construisent sur des zones humides, ce qu’ils nous refusent, rendant plus complexe ainsi notre tache administrative.

C’est donc dans un contexte un peu particulier qu’ont eu lieu les élections municipales avec un seul changement : l’arrivée de Josiane Paturaud, du Quérut, brillamment élue en lieu et place de Laurence Gorgeon que nous remercions bien sincèrement pour ses conseils de bons sens.

Les élus municipaux remercient celles et ceux qui ont bravé la maladie pour venir voter et c’est dans l’espoir de voir la covid-19 reculer grâce à un vaccin éprouvé et fiable, que je présente à chacune et à chacun, mes vœux de bonheur, de bonne santé et de pleine réussite.

Yves AUMAITRE